A la Retro Botega, chez Pietro

Après 22 ans de métier comme sommelier, je ne voulais pas ouvrir un "restaurant", j'avais besoin de plus de liberté pour moi comme pour mes clients.

Dans une cave à manger, on est libre, on a une carte pour faire un excellent dîner, on a une excellente carte pour partager, on a une excellente carte pour grignoter.

Parfois, on n’a pas envie forcément de faire un repas à 60 euros par personne.

De mon côté, le menu est variable, saison, envie du jour, un produit super proposé à la dernière minute par un de mes fournisseurs.

La cave à manger c’est la liberté, le partage, la convivialité, l’originalité. 

Et oui : être original, c'est être moi-même.